Youth Connekt Cameroon : Une nouvelle ère s’ouvre pour les jeunes

 Youth Connekt Cameroon : Une nouvelle ère s’ouvre pour les jeunes

La coupure du ruban le 9 décembre dernier à Yaoundé par le représentant du Chef de l’Etat, le Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Pr Jacques Fame Ndongo a marqué l’ouverture de Youth Connekt Cameroun. Une plate-forme dont le but est de lutter contre le chômage en milieu jeune, le sous-emploi, la précarité et bien d’autres maux.

Conscient du fait que 60% des jeunes africains sont au chômage ou mènent des activités de sous-emploi. 90,9% travaillent pour la plupart dans les secteurs de l’économie informelle. Selon le représentant du Chef de l’Etat, les camerounais de 0 à 35 ans ne possèdent pas d’emploi stable. Au vu de ce qui précède, il est grand temps d’apporter une solution pouvant diminuer ce taux de précarité en milieu jeune.

Ayant déjà fait ses preuves dans quelques pays africains, le Cameroun s’est inspiré de l’initiative Youth Connekt du Rwanda. A ce titre, le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foussou a importé cette plateforme numérique au pays de Samuel Eto’o. L’objectif est de créer les emplois dans le secteur entrepreneurial ; créer les opportunités à travers les stages en milieu professionnel pour ainsi apporter une plus-value dans l’éducation ; former un million de leaders qui deviendront par la suite les ambassadeurs de la paix ; l’écart genre est l’une des priorités ; connecter les jeunes entre eux, favoriser un échange sur la santé reproductrice et bien d’autres. Ceci est pour une durée de trois ans.

Sachant qu’il fallait la présence d’un icône ou d’une star pour soulever à bien cette initiative ô combien importante pour la jeunesse. Le patron du Minjec a fait de Samuel Eto’o le tout premier ambassadeur de Youth Connekt Cameroun. L’ancien capitaine des lions indomptables a appelé les jeunes à travailler sans tricher. L’ex sociétaire du FC Barcelone s’est appesanti sur le talent. « Il faut croire à ses qualités ». Le Ministre de la Jeunesse a demandé aux jeunes d’imiter le bon exemple. Le cas du Maire de Bandjoun, le richissime Victor Fotso représenté à cette cérémonie par son premier adjoint.

Lancé le 06 décembre de manière officieuse, l’ouverture officielle s’est faite le 10 décembre dernier. Le thème retenu est « Mobiliser des partenariats solides et innovants pour booster l’insertion socio-économique des jeunes et leur pleine participation au développement ». La présidente du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun, Fadimatou Iyawa a ouvert le bal des allocutions. Plusieurs Ministres ont repondu présents à grand rendez-vous qui augure un lendemain meilleur pour les jeunes. A cette liste s’ajoute les institutions internationales.

%d blogueueurs aiment cette page :