Sport Paralympique : 13 athlètes en califourchon des JO Tokyo 2020

Sport Paralympique : 13 athlètes en califourchon des JO Tokyo 2020

A l’issue du conseil d’administration du comité national paralympique camerounais (CNPC) tenu hier 23 décembre à Yaoundé, le président Jean Jacques Ndoundoumou espère avoir plus des athlètes camerounais aux JO Tokyo 2020.

Le quorum étant atteint. La réunion avait pour objectif d’adopter le projet du règlement intérieur du CNPC, le projet de résolution sur la rémunération et les avantages des personnels et bien d’autres. Le conseil d’administration s’est fortement appesanti sur la participation des athlètes aux JO Tokyo. A ce sujet, le leader du CNPC a fait savoir que 13 athlètes sont en lice pour afin avoir le quitus des JO.

Jean Jacques Ndoundoumou, Président du Comité National Paralympique du Cameroun (CNPC)

« Nous avons 13 athlètes qui sont encore sur le chemin de Tokyo. Quand on regarde un peu le passé ça nous fait sourire. Les premiers trimestres 2020 seront déterminants pour eux parce que dès février à Abuja trois athlètes de powerliftng vont aller confirmer leur qualification. En fin février à Marrakech, les huit athlètes encore en lice vont aller confirmer leur minima. On peut avoir les minima mais si on n’est pas dans le ranking du seize meilleurs du monde.

Un jeune en taekwondo, il compétit avec les olympiens c’est-à-dire les valides. Il est l’un des meilleurs d’Afrique. Nous osons donc croire qu’au niveau paralympique, il va arracher la qualification. Au niveau de l’athlétisme, il y’a une discipline qui n’est pas très connu au pays, l’aviron. Nous suivons l’un de nos jeunes qui est en France, il est en train de se qualifier. 13 athlètes qui sont en cours sur la liste des qualifiés, on espère les confirmer au premier trimestre.

ajouter pour terminer qu’on a notre équipe de basketball sur fauteuil roulant qui doit aller disputer les championnats africains en Afrique du Sud en début mars. Nous avons sept de nos enfants qui joue en première division en France. Ils ont tous accepté pour aller défendre les couleurs du Cameroun. Nous avons tous espoirs que notre équipe pourrait se qualifier à ce tournoi africain. L’année 2019 a permis d’avoir tous ses minimas avec nos jeunes. Les enfants sont maintenant entrés dans une formation serrée pour qu’ils aillent maintenir leur qualification ; ça sera une première pour notre pays qui n’a envoyé qu’un seul en 2012, un seul en 2016(…) »

 

%d blogueueurs aiment cette page :