Sida : « ce n’est pas une invite à la sexualité »

Sida : « ce n’est pas une invite à la sexualité »

Telles sont les déclarations du Secrétaire Exécutif de Synergies Africaines contre le Sida et les Souffrances, Jean Stephan Biatcha. C’était ce 13 novembre à Yaoundé au cours de la remise du matériel de sensibilisation marquant la 4ème édition du mois camerounais contre le Sida. 

En prélude à la 31ème édition de la journée mondiale de lutte contre le Sida, les synergies africaines ont pour coutume de sensibiliser les jeunes. Ces derniers auront la visite des pairs éducateurs durant ce mois camerounais contre le Sida. Un mois est la durée de cette initiative.

Les associations et établissements scolaires de Yaoundé ont reçu le matériel de sensibilisation. Ce dernier est composé de 60 000 préservatifs masculins et 15 000 préservatifs féminins. En cela s’ajoute 100 pénis artificiels et 200 vagins artificiels et bien d’autres. Tous ces kits ont pour but de sensibiliser les principales cibles qui sont les jeunes de 15 à 24 ans.

Associations, les établissements scolaires et le Secrétaire Exécutif après la remise du kit.

« C’est un acte d’accomplissement d’un devoir assigné par la Première Dame du Cameroun. Faire en sorte que chaque mois de novembre qui est en prélude à la célébration à la journée mondiale du Sida, qu’on puisse se rapprocher de nos cibles prioritaires » explique le secrétaire exécutif.

A lui de conclure : « (…) abstenez-vous, retardez le plus longtemps possible les premiers contacts sexuels. Mais pour ceux qui ne s’abstiennent pas, sachez qu’ils existent des préservatifs masculins et féminins. C’est un message qui est permanent dans la lutte contre le Sida, savoir qu’il y’a des moyens de se prémunir, les moyens d’empêcher la contamination »  

%d blogueueurs aiment cette page :