Samuel Ngwa « je savais qu’aucun de mes adversaires ne devaient me battre »

Samuel Ngwa « je savais qu’aucun de mes adversaires ne devaient me battre »

C’est sur cet état d’esprit que le judoka du club Mega Fitness Club gagne par waza’ari, Sylvain Endougou de l’écurie Ecole des Champions à la finale de moins de 55 kg garçons à l’ouverture de la saison 2021 de la Fédération Camerounaise de Judo catégorie minime, benjamin et poussin, le 13 février dernier à Yaoundé.  

Le mental est ma force

Agé de 14 ans, Samuel Ngwa est monté sur le tatami avec un esprit de gagne. « (…) ce qui a fait ma force, je savais qu’aucun de mes adversaires ne devaient me battre » affirme le judoka de Mega Fitness Club. Ainsi, le jeune remporte pour la cinquième fois la médaille d’or. Par ricochet, sa victoire provient de son mental et à l’application de plusieurs techniques de combats.

Finale de mois de 55 Kg, entre Samuel Ngwa vs Sylvain Endougou

« Je me suis pas réveillé dès le début »

Sylvain Endougou se reproche du fait de débuter le combat timidement. « Je me suis battu jusqu’à la finale mais le seul defaut ce que l’adversaire ne dormait pas aussi ». A lui d’ajouter : « Techniquement je n’ai pas attaqué. Je me suis pas réveillé dès le début et mon adversaire a profité des premières minutes c’est ce qu’il m’a un peu fauché. »

Le sociétaire de l’Ecole des Champions n’a jusqu’ici jamais remporté une médaille d’or. Mais néanmoins, le jeune reste tout de même optimiste. « L’année prochaine je compte remporter la médaille d’or et non la médaille d’argent. Parce que l’année dernière je n’ai pas pu faire mieux que ça. »

Kimono d’or

La compétition baptisé Kimono d’or a réuni 383 athlètes soit 123 filles et 270 garçons de 27 clubs dans le triangle national. « (…) Presque tous les clubs ont remporté les médailles. Nous avons mis en près de 72 médailles en jeu et le partage était équitable. Cela prouve à suffisance que le travail est en train de monter. Il est question pour nous de continuer sur la même lancée. Cette ouverture de saison est un franc succès. » se réjouit le président de la Fecajudo, Me Alain Kingue.

Après cette compétition, le cap sera mis à Edéa concernant les catégories seniors et juniors. Ce tournoi est par ailleurs dénommé « Hommage aux défunts ». Aussi, annonce le président, cette année le championnat national de judo au mois de mars aura lieu à la cité balnéaire de Kribi.

 

%d blogueueurs aiment cette page :