Open national de tennis de table : Prosper Ndikum vainqueur chez les messieurs

Open national de tennis de table : Prosper Ndikum vainqueur chez les messieurs

Après avoir éliminé en demi-finale le N°1 national Derreck Nyoh, Igor Boulmo n’a pas réédité l’exploit face à Prosper Ndikum. Ce sociétaire de l’UIG a eu du mal à remporter le premier titre de la saison sportive 2020 sur le score de (4 sets à 2) (14-12, 03-11, 14-16, 15-13, 11-08, 11-09). La première journée s’est disputée le 15 février dernier à Yaoundé sous la houlette de la Fédération Camerounaise de Tennis de Table (FECATT).

La finale de l’open national de tennis de table côté messieurs a été âprement discutée. Le public venu nombreux a salué les différentes prestations des finalistes. En demi-finale, Prosper Ndikum a balayé sur son chemin son coéquipier de l’IUG, Ndjitouo (4-2). Le pongiste de l’Institut savait que la tâche ne devrait pas être facile en finale. Mais sa victoire au premier set (14-12) a été un élément déclencheur. « (…) quand j’ai pris le premier set, il a mené 10-6. Je me suis dit, si je joue avec ce même schéma jusqu’à la fin du match ça va vraiment m’aider. Donc j’ai essayé de maximiser, j’ai essayé de gérer avec mon cardio » éclaircit le vainqueur. A lui d’ajouter : « J’ai eu peur surtout quand il a mené (2sets à 1). Le set où j’ai égalisé (2-2), c’est là où la peur a chargé de direction ».

La finale de l’Open catégorie messieurs entre Prosper Ndikum (en orange) et Igor Boulmo (en bleu)

Le manque d’énergie plombe Igor

Igor Boulmo tombeur de Derreck Nyoh était en carence d’énergie au cours de la finale. « Je refusais d’accepter que mon corps était atteint puis qu’au match de demi-finale il fallait donner beaucoup d’énergie et c’était un match à sept manches. Toutes les sept manches ont été disputées, du coup j’ai beaucoup perdu d’énergie » explique Igor. Toutefois, il a pu s’imposer au 2ème set (11-03) et 3ème set (16-14) avant de fléchir.  « Je pense quand je menais (2 sets à 1) et le 4ème set  je menais 10-8. C’est ce set qui devrait me permettre d’aller à 3 sets à 1. Je pense qu’avec cet écart j’aurai pu gérer le match mais malheureusement il a pris ce set et ça devenait très compliquer ».

 

%d blogueueurs aiment cette page :