Martial Etoa « (…) honnêtement, je suis content mais pas assez »

Martial Etoa « (…) honnêtement, je suis content mais pas assez »

Le sociétaire du club Cameroun Sport a surpris son coéquipier et recordman de 400 mètres, Sidick Nsangou Tetndap au dernier virage et s’impose au chrono de 47 secondes. C’était à la finale de ladite discipline lors du deuxième meeting interclubs disputée le 6 et 7 mars dernier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Agé de 25 ans, Martial Etoa déjà vainqueur du championnat national et du meeting national est certes satisfait de sa performance. « (…) honnêtement je suis content mais pas assez. Gagner aujourd’hui me fait avoir la confiance parce que je n’ai pas encore approché le temps qu’il faut et ça va beaucoup me booster prochainement »

Martial Etoa

L’athlète est conscient de son évolution mais cherche à fournir un plus dorénavant. « J’ai beaucoup évolué par rapport au premier meeting. La première motivation est de battre le record du Cameroun et plus tard avoir aussi une grande performance internationale sous les basses de 44 »

De mémoire, le meilleur record est toujours détenu par Sidick Nasngou Tetndap au chrono de 46,03. Le recordman salue la victoire de son coéquipier.

%d blogueueurs aiment cette page :