Jeanne Louise Mballa Nkou : « J’avais cet orgueil qu’elle ne peut pas me battre chez moi »

Jeanne Louise Mballa Nkou : « J’avais cet orgueil qu’elle ne peut pas me battre chez moi »

Parmi les six médailles en or engrangées par l’équipe camerounaise le 7 novembre dernier à l’inauguration de l’Open International de Judo de Yaoundé 2020, figure le métal de la judoka de l’Injs dans les moins de 57 kg. Agée de 24 ans, elle a tout fait pour éviter l’humiliation à domicile face à l’expérimentée Zouleiha Abzetta Dabonné de nationalité ivoirienne, en s’imposant sur un Juko (1 point).

 J’avais cet orgueil 

Ce n’est pas la première fois que les deux athlètes se rencontrent. Mais hélas, la judoka ivoirienne a toujours pris le dessus. Consciente que son adversaire est plus expérimenté qu’elle, car, elle est bien classée au niveau mondial. La jeune camerounaise n’avait qu’à appliquer les consignes du coach et surtout éviter le pire au pays. « Ce qui m’a le plus aidé aujourd’hui (7 novembre 2020…Ndlr) c’est la force des coaches et aussi un peu d’orgueil. J’avais cet orgueil qu’elle ne peut pas me battre chez moi. Donc il y’a eu la foule et le coaching qui ont fait ma force(…) »

 les erreurs se paient caches

Plusieurs fois championnes en Côte d’Ivoire, cinq fois médaillée en bronze aux championnats d’Afrique, deux fois médaillée en or à l’African Open pour ne citer que ces palmarès, la judoka ampute sa défaite sur les erreurs. « Je suis venue dans la compétition étant fatiguée mais car même j’avais confiance au travail que j’ai fait. Malheureusement j’ai été battue parce que j’ai tout donné dans la journée. Mes deux combats étaient supers même le troisième était bien. Mais comme on dit au judo, les erreurs se paient caches ». A vingt-sept ans sonnée, elle remporte la médaille en argent. Tandis que Brenda Djona Foko occupe la 3ème place synonyme de bronze.

14 pays ont répondu présents à ce rendez-vous qui permet d’engranger les points pour les JO. L’Open International de Judo de Yaoundé s’achève ce dimanche après d’autres combats alléchants.

%d blogueueurs aiment cette page :