Ibrahim Jordan Kamdem « (…) j’avais les jambes plus qu’eux et j’ai su que je devrais gagner aujourd’hui »

Ibrahim Jordan Kamdem « (…) j’avais les jambes plus qu’eux et j’ai su que je devrais gagner aujourd’hui »

Classé 28ème à la dernière étape Sangmélima – Yaoundé longue 166,4 Km du Grand Prix Cycliste International Chantal Biya, le jeune rouleur de l’équipe nationale du Cameroun avait suffisamment les jambes solides pour arracher cette victoire de la 5ème édition de ça me dit vélo Yaoundé – Ntui – Yaoundé 150 km disputée le 28 novembre dernier et organisée par la Fédération Nationale de Pratiquants de vélo Afrique Centrale.

Evoluant désormais dans l’écurie de Bâtisseurs vélo club au sein de la Fenap vélo, l’avènement d’Ibrahim Kamdem à cette course à susciter tant de frayeur parmi les 25 coureurs en lice de cette compétition. « Le départ était d’abord très compliqué parce qu’on avait deux de nos coureurs qui nous ont représenté au Gand Prix Cycliste, ils étaient présents. Dès le signal le matin, il voulait tout gâter. Ce qu’ils ont effectué les attaques et à un niveau l’un est parti et nous sommes restés derrière avec un autre qu’on a pu  contrôler » explique Fabrice Molo de Progiciel vélo club, par ailleurs deuxième au classement général.

C’est au carrefour de Batienga que le lion indomptable du vélo a su qu’il pouvait prendre le dessus sur ses adversaires. « (…) quand je suis sorti pour aller trouver les trois coureurs qui étaient à l’échappée. Quand j’ai vu ses trois hommes, je savais que j’étais en forme plus qu’eux et j’avais les jambes plus qu’eux et j’ai su que je devrais gagner aujourd’hui (28 novembre 2020… Ndlr) » justifie le vainqueur Ibrahim Jordan Kamdem.

Les trois premiers de  » ça me dit vélo « 

De ce fait, il fallait prouver car les pronostics parlaient en sa faveur.  « J’étais en forme, je me suis bien préparé pour cette compétition, je savais que je venais pour gagner et j’ai gagné par la grâce de Dieu » indique le cycliste de Bâtisseurs.

Agé de 21 ans, c’est dans cet état d’esprit qu’il compte entamer le « Grand Prix du Travailleur » prévu le 5 décembre prochain. A cet instant, seul son coéquipier Idriss Kono de l’équipe nationale pourra changer la donne. Mais néanmoins, les deux coureurs évoluent dans la même écurie celle de Bâtisseurs vélo club.

Classement général

  1. Ibrahim Jordan Kamdem (Bâtisseurss vélo club)
  2. Fabrice Molo (Progiciel vélo club)
  3. Franklin Nguimkeng (Progiciel vélo club)

Classement par équipe

  1. Progiciel vélo club
  2. EGM vélo club
  3. Bâtisseurs vélo club

Meilleurs GPM

  1. Roni Muma (EGM vélo clob)
  2. Fabrice Molo (Progiciel vélo club)
  3. Bâtisseurs.
%d blogueueurs aiment cette page :