Franklin Nguimkeng : « (…) j’avais de très bonnes jambes »

Franklin Nguimkeng : « (…) j’avais de très bonnes jambes »

Le capitaine de Progiciel vélo club avait tout à main pour remporter le critérium urbain de la ville de Garoua. Grâce à sa maîtrise de l’étape et sa performance, il a cru jusqu’au bout en réussissant les 18 tours.  

Sous l’œil vigilant du gouverneur de la ville de Garoua, Jean Abaté et les amoureux de la petite reine, Franklin Nguimkeng a eu droit à un standing ovation après avoir traversé la ligne d’arrivée en premier. Ayant déjà remporté les deux sprints intermédiaires, l’ancien cycliste de l’équipe nationale du Cameroun a bien conclu cette 4ème étape longue de 80 km de la Transca10.  « Aujourd’hui (13 décembre…Ndlr) j’avais de très bonnes jambes. Et j’ai eu le temps d’observer mes adversaires, l’étape était très bonne pour moi. Dès qu’on a fait trois tours d’exhibition, je suis parti et ça a permis de mettre la pression sur les adversaires. Cette étape était une bonne étape et il ne fallait que je puisse la rater. » explique le vainqueur.

Dans sa victoire, le rouleur a permis à son équipier Rodrigue Nounawé de garder le maillot jaune. Le propriétaire de la tunique a occupé la deuxième manche du podium. Tandis que Tatsinkou Titi le détenteur du titre de la Transca 2019 a pris la troisième place. Cette position est la première progression salutaire pour ce fin grimpeur du club d’Achéga.

%d blogueueurs aiment cette page :