Enow Abrams Egbe : « élection pacifique et responsable »

Enow Abrams Egbe : « élection pacifique et responsable »

Tel est le bilan exhaustif du déroulement des élections du 9 février dernier dressé par le président du Conseil Electoral. C’était ce 18 février à Yaoundé au cours de la septième session de plein droit.

Le 9 février dernier sur toute l’étendue du triangle national, les électeurs et électrices sont allés exercer leur droit fondamental de vote. 49 partis politiques étaient à l’assaut de ce double scrutin municipal et législatif. Malgré quelques agitations observés sur les réseaux sociaux, les élections ont pu se tenir dans l’ensemble des circonscriptions électorales. Les forces de sécurité ont su bien jouer leur rôle de façon présente, discrète et efficiente après, pendant et avant le scrutin. Nonobstant les recommandations faites par les Missions d’Observations électorale accréditées, ses organismes internationaux ont salué l’avancée de la démocratie au Cameroun.

Ce qui a poussé le président du conseil à dire qu’il faut « (…) remercier les différents acteurs du processus électoral dans leur globalité ; car sans les efforts conjugués de ceux –ci, on ne serait pas parvenu à l’attente de l’objectif d’une élection pacifique et responsable ». L’un des faits majeurs de ce double scrutin est la participation massive de la gente féminine. Selon ce dirigeant, le pourcentage global a avoisiné 45%.

Le Président du conseil a tenu à féliciter les partis politiques pendant la campagne électorale. « (les partis politiques….Ndlr) se soient conduits de manière responsable et civiques, focalisant leurs énergies sur la proposition de leurs programmes et projets politiques, tout aussi pertinents les uns que les autres, prêchant partout et avant tout la paix et la cohésion sociale »

Les assises ont vu les présences des membres du Conseil Electoral, le Directeur Général des Elections Cameroon, Dr Erik ESSOUSSE et son adjoint Abdoulkarimou.

%d blogueueurs aiment cette page :