Economie verte : « il faut améliorer le bien-être humain »

Economie verte : « il faut améliorer le bien-être humain »

Tel est l’objet de la première édition du Forum national sur l’économie verte ouvert ce 13 novembre par le ministre délégué auprès du Ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable, Dr Nana Aboubakar Djalloh. Plusieurs ateliers sont au centre de cet événement qui s’achève demain.

« Economie verte : Enjeux et perspectives pour le Cameroun » est le thème dudit forum. Quelques associations ont répondu présents à cette initiative. Dans les différents stands, on constate que les objets fabriqués ont pour finalité d’améliorer le bien-être humain. De la marmite chauffante utilisant le soleil, aux objets de décorations faits à partir de fibres de rafia, tout est ainsi fait pour mettre en valeur l’économie verte.

Photo de famille avec le Ministre Délégué et les différents participants.

« (…) notre développement économique est tributaire d’une consommation importante de ressources naturelles. Nous souffrons aussi des effets néfastes de changement climatique qui dégage la biodiversité. Et, nous avons aussi le problème de pollution des eaux, du sol et du sous-sol. Face à ces défis, nous devrons repenser notre manière de consommer les ressources naturelles. A tel point que nous puissions satisfaire nos besoins actuels sans compromettre les besoins de générations futures. C’est ça le concept du développement durable » explique Dr Nana Aboubakar Djalloh

A lui d’ajouter : « (…) C’est pour sensibiliser les personnes de manière individuelle, des associations pour qu’on puisse bâtir un nouveau mode de consommation qui permettra de faire avancer une économie durable ».

%d blogueueurs aiment cette page :