Economie numérique : Camtel, une nouvelle ère

Economie numérique : Camtel, une nouvelle ère

A l’heure où le marché de l’économie  numérique accroît à une allure vertigineuse. Il est grand temps pour la société nationale en charge de la télécommunication de saisir cette opportunité. Ainsi, Camtel entend asseoir une nouvelle expertise en faveur de ses partenaires. Ses derniers doivent être au parfum de ses nouvelles orientations de développement que proposent l’entreprise.  D’où vient cet atelier entre Camtel et les parties prenantes du secteur des communications électroniques lancé ce 25 novembre par Madame le Ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li-likeng.

la place de l’atelier

« Transformation numérique du Cameroun : Camtel au service des opérateurs » tel est le thème de ce premier atelier. Durant deux jours de travaux, il sera question de partager avec les partenaires du secteur des communications, les nouvelles orientations de développement de l’entreprise pour la période 2019-2025. Il s’agira aussi de présenter l’organisation améliorée du réseau ainsi que les nouvelles formes de partenariats.

Etant le seul propriétaire du marché numérique au Cameroun, la Camtel doit se dynamiser. « (…) alors Camtel offre aujourd’hui son nouveau visage, sa vision pour être au service des opérateurs parce Camtel devient incontournable. Camtel opérateur de transport, Camtel opérateur de mobile, Camtel opérateur de fixe. Ça veut dire que le passage à la troisième et à la quatrième génération a apporté un phénomène de convergence. Et, dans cette convergence, il faut que les rôles soient distribués chacun a fonction de l’autorisation officielle. Il se trouve donc que Camtel a fait cette mue. Elle présente au public à travers les ateliers pour que les principaux acteurs expriment leurs besoins pour que cela soit pris en compte » explique la patronne du Minpostel.

L’initiative vise à conquérir les collectivités territoriales décentralisées qui sont d’ailleurs l’un des partenaires de Camtel. A ce sujet le Ministre de la décentralisation et du Développement Local rassure Madame la Directrice générale de Camtel que les magistrats municipaux attendent déjà le projet. « (…) ce d’autant plus que l’inclusion numérique on a besoin des communautés territoriales décentralisées » ajoute la Ministre.

« Toutefois, cette ouverture aux partenariats ne concerne que l’activité de raccordement des clients de l’entreprise. Il s’agit des volets : exploitation du réseau filaire et financement de l’extension du réseau »  explique la Directrice, Mme Judith Yah Sunday Epouse Achidi.

Ce rendez-vous d’échange a bénéficié du parrainage de deux ministères suscités. Nommée le 14 décembre 2018, la DG de Camtel veut à travers ce conclave mettre le client au centre de toutes les préoccupations de l’entreprise. Mais aussi, elle vise à se concentrer sur les aspects de la gouvernance et du modèle managérial.

%d blogueueurs aiment cette page :