Décès de Joseph Sanda : La Fenap vélo AC au chevet de sa génitrice

Décès de Joseph Sanda : La Fenap vélo AC au chevet de sa génitrice

Présente à l’occasion de la 2ème étape de la transrégionale camerounaise (Transca 10), la caravane conduite par le président de cette association, Flavien Guetsa Kamanou est allé réconforter la maman du cycliste le plus titré du Cameroun. La visite s’est effectuée le 10 décembre dernier au quartier Djarengol situé dans la ville de Maroua.

C’est aux environs de 21 heures que le président de la Fédération Camerounaise de Pratiquants est allé consoler la mère de Joseph Sanda. Assise à même le sol sur sa véranda au domicile familial à Djarengol, la maman du vainqueur du Tour de l’Est en Côte d’Ivoire en 2006 était sans voix. Déboussolée, la maman s’exprimant en langue vernaculaire (Fulfudé) souhaiterait être inhumée par ses enfants. Mais hélas la nature a décidé autrement. Dans ses cris de douleur, elle veut inhumer son fils aux côtés de son frère et sa sœur. Au nom de la grande de la Fédération Nationale de Pratiquants de vélo, le président lui a adressé ses sincères condoléances avant de faire une prière pour le repos éternel du grand vainqueur de la 5ème édition du Grand Prix Cycliste International Chantal Biya.

Joseph Sanda était un enfant de la Fenap vélo. Arrivé dans cette écurie en provenance de Maroua en 1997, le maillot jaune du Grand Prix Cycliste International Chantal Biya en 2005 a passé 7 ans avec de déposer ses valises à la SNH. D’où il remporte toutes ses distinctions honorifiques. Malgré son départ, le coureur n’avait jamais oublié la case de départ. Les deux hommes ont toujours gardé de bons rapports comme père et fils.

Décédé le 7 décembre de suite d’une courte maladie à l’hôpital général de Yaoundé, Joseph Sanda ne pédalera plus jamais le vélo. Son corps est encore gardé à la morgue dudit hôpital. Agé de 35 ans, le baroudeur laisse une épouse et trois enfants.

%d blogueueurs aiment cette page :