Confejes – Fecaa : Les femmes officiels techniques prêtent pour l’organisation 

Confejes – Fecaa : Les femmes officiels techniques prêtent pour l’organisation 

Une quarantaine de dames est désormais outillée à organiser une compétition d’athlétisme sans anicroche. C’était à l’issue de trois jours de séminaire de renforcement des capacités de femmes officiels techniques. La session de formation s’est achevée le 28 novembre dernier à Yaoundé.

Satisfécit des stagiaires

Initiée par la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports (Confejes) de l’Afrique Francophone, ces femmes venues de dix régions du Cameroun ont bénéficié de cet apprentissage et ont d’ailleurs reçu un parchemin de fin de formation. Déjà officiels techniques, elles ont compris que chaque moindre détail compte dans l’organisation d’une compétition. « Nous avons été très édifiées et très honorées. Nous avons beaucoup appris. Particulièrement je suis celle-là qui organise la Fenasco ligue B en athlétisme, je vous assure que les conférenciers sont revenus sur pleins de petites choses, pour nous prouver que c’est sur ces choses-là que nous étant qu’organisatrice de compétition devrions revenir pour que la compétition ait l’éclair attendu » justifie une stagiaire.

La gente féminine à l’honneur

Ayant constaté que les femmes officiels techniques  ne sont pas assez nombreuses en Afrique, la Conféjes a mis sur pied ce séminaire. « Ce qui a fondamentalement changé, c’est que nous voulons qu’il ait plus d’officiels au niveau des dames. Par exemple à la confédération africaine d’Athlétisme, il y’a une seule dame qui est speaker sur tout un continent. Donc la gente féminine n’a pas de moyen conséquent par rapport à l’organisation des compétitions » explique l’expert et conférencier de la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA), Michel Nkolo.

Ledit séminaire avait aussi pour but de mettre les stagiaires au parfum du nouveau règlement de la CAA paru en ce mois de novembre. Selon l’expert de la CAA, ce règlement a eu beaucoup de modifications. Nous avons entre autres, l’octroi des cartons jaune et rouge aux athlètes véreux qui, ne respectent pas les consignes des officiels techniques. En matière de dopage, si un athlète est testé positif au cours d’une compétition, il est disqualifié ainsi que le staff administratif qui l’accompagne. Le thème retenu par la Confejes était : « Séminaire de renforcement des capacités des femmes officiels techniques dans les Etats et Gouvernements membres des Pays du Sud ».

 

%d blogueueurs aiment cette page :