CAN U23 : Un ouf de soulagement

CAN U23 : Un ouf de soulagement

Après un match insipide livré face au Mali, le Cameroun parvient tout de même à obtenir sa première victoire (1-0). Mais le plus dur reste à venir face au pays organisateur 14 novembre prochain.

La deuxième sortie des lions espoirs le 11 novembre dernier n’a pas été fameuse. Malgré le but inscrit à la 76ème par Franck Evina, l’homme du match appelle ses coéquipiers à se concentrer davantage. Même son de cloche pour le capitaine Samuel Oum Gwet, « nous sommes venus pour avoir les trois points cette deuxième journée. C’était impératif pour espérer continuer dans la compétition. Le beau jeu n’était pas au rendez-vous et ce n’était pas l’objectif aujourd’hui. On a fait un beau au premier match mais on n’a pas gagné (…) »

Le sélectionneur national de cette catégorie, Rigobert Song est conscient. « Il faut être objectif. C’est vrai qu’aujourd’hui, on a beaucoup souffert par rapport à ce qu’on a démontré au cours du premier match. Il y’avait une baisse de régime. Nous même on n’arrive pas à comprendre (…)». A lui d’ajouter : « Ils ont subi jusqu’à au bout, on a peiné et à la fin on sort victorieux. Qui est le contraire de notre match que l’on a dominé mais on n’a pas pu obtenir ce qu’on voulait »

Au classement, l’Egypte ocuupe la première place avec six points après sa victoire sur le Ghana (3-2). Le Cameroun suit avec quarte points au marquoir. Les Blacks Star un point et le Mali est dernier zéro point au compteur synonyme de l’élimination.

Troisième match

Les coéquipiers de Samuel Oum Gwet sont à califourchon. Car, la rencontre qui va l’opposer au pays organisateur reste cruciale. Compte tenu de la position du Ghana au classement, il n’est pas question pour les U23 d’afficher le même visage face au Mali.

%d blogueueurs aiment cette page :