Cameroun – Coronavirus : « l’épidémie est un diable, et nous ne pouvons pas le laisser se cacher »

Cameroun – Coronavirus : « l’épidémie est un diable, et nous ne pouvons pas le laisser se cacher »

Telle est la citation du président de la République Populaire de Chine, Xi Jinping. Cette déclaration a été rappelée par  l’Ambassadeur de Chine au Cameroun, S.E Wang Yingwu au cours de la rencontre avec les médias le 3 février dernier à Yaoundé.

D’après le diplomate chinois, 17 238  personnes ont été infectées, 361 décédées et 485 patients guéris pour un total de 21 558 cas suspects. Ces chiffres remontent à minuit du 2 février 2020, heure de Beijing comme l’indique le représentant du président chinois.

A ce jour, la Chine n’a pas encore mis en place un médicament approprié. Pour éviter la propagation du virus, les villes qui possèdent un nombre de cas confirmés à l’instar de Hubei, de Zhejiang, de Guangdong, Henan et Hunan sont en quarantaine. Cerise sur le gâteau, le cache-nez serait rare.

Toutefois, la Chine s’est engagée à construire des hôpitaux. Plusieurs milliers de corps médical sont mobilisés pour la cause. En cela s’ajoute les mesures et prévention et de contrôle pour la sécurité des étrangers sur le territoire. « A l’heure actuelle, les gouvernants locaux ont publié un guide multilingue de prévention et de contrôle de l’épidémie pour les étrangers et ont ouvert une ligne vert de consultation qui fonctionne (…)» rappelle l’ambassadeur. C’est dire que toutes les mesures sont prises pour trouver une solution à ce virus. Le coronavirus est transmis par de gouttelettes provenant de la toux et des éternuements. La période d’incubation est de 14 jours.

 

 

%d blogueueurs aiment cette page :