Athlétisme : KELME injecte 80 millions

Athlétisme : KELME injecte 80 millions

C’est dans le cadre d’un partenariat qui désormais lie l’instance faîtière de la mère de discipline nationale et la firme chinoise pour une durée de quatre ans. les deux entités se sont accordées à Yaoundé le 29 avril 2021. Emmanuel Moutombi, président de la Fédération Camerounaise d’Athlétisme et Pierre Séverin Toukoulou  CO-Founder de l’Agence Africa Sport Holding représentant de la marque KELME ont paraphé les documents y relatifs pour le grand bonheur de la discipline. 

« Il fallait une fédération forte (…) »

Une marque sportive qui vient greffer son image à une fédération sportive civile est un pas vers le professionnalisme. « C’est une réaction de joie. Nous sommes dans une dynamique. Nous voulons démontrer qu’on peut évoluer dans notre pays et nous avons commencé à impulser une professionnalisation de notre profession en mettant un plan d’action sur tous les quatre ans. Dans ce plan d’action où le premier était intitulé 2024 et c’est tous ces problèmes qui ont été présenté à KELME et Africa Holding pour que nous puissions les épater. Et, maintenant ils ont suivi l’évolution de nos athlètes depuis maintenant un mois et ils ont vu s’implanter en Afrique. Il fallait une fédération forte, disciplinaire et qui travaille sérieusement avec des ambitions certaines. C’est un sentiment de joie. Aujourd’hui nous avons atteint un autre palier de notre programme » explique le Secrétaire général de la FECAA, Charles Kouoh Kotté.

« Il y’a de la matière »

Aujourd’hui engagée dans plusieurs compétitions de prestige à l’instar des Jeux Olympiques Tokyo 2022, la Fédération Camerounaise d’Athlétisme suscite l’adhésion des partenaires. C’est dans cette optique que l’équipementier sportif « KELME » « est venu accompagner la Fédération Camerounaise d’Athlétisme dans sa visée du professionnalisme et de grandes performances » précise CO-Founder, Pierre Séverin Toukoulou. A lui d’ajouter : « le sport camerounais attire et que de grosses marques comme KELME qui vient aujourd’hui en Afrique et qui décide de travailler avec le sport camerounais ce qui veut tout simplement dire qu’il y’a de la matière ». En dehors de greffer son image à cette instance faîtière de la mère de discipline, KELME entend faire « le branding de super quatre athlètes ou six. C’est une visibilité internationale, c’est des stages en Asie, un peu partout en Europe. C’est le développement de la commercialisation(…) » conclut-il. De mémoire, KELME est une marque d’origine chinoise spécialisée dans la fourniture des équipementiers sportifs (maillot, short, tennis).

%d blogueueurs aiment cette page :