Ascension du Mont Elumden : « On y est »

Ascension du Mont Elumden : « On y est »

Ils sont nombreux qui n’y croyaient pas. Grâce à l’Association Stefy Sport et leur effort personnel, les randonneurs sont enfin arrivés au sommet du Mont Elumden hier 13 février 2021. Il a fallu au total plus de trois heures de temps pour la randonnée.

Situé à cheval entre les arrondissements de Yaoundé 7 et de Mbankomo, cette haute montagne culmine à près de 1 000 mètres d’altitude.  Une cinquantaine de participants a pris d’assaut le Mont Elumden au petit matin. Jeunes et adultes de divers profils et en majorité les femmes ont répondu présents à ce rendez-vous sportif.

Groupés en face de la brigade de Biyem-assi, les randonneurs ont d’abord eu droit à une séance d’étirement, question de réveiller les muscles et de les mettre à jour pour la montée. Ce mouvement est piloté par l’une des animatrices formée dans la première phase du projet qui portait sur la formation de 100 animatrices régionales.

Après ladite séance, le promoteur a tenu à expliquer le parcours et le paysage touristique qu’il regorge. Ensuite, s’en est suivie la marche vers le mont Elumden. Classés en deux groupes, on pouvait lire le visage des uns comment ça va se passer, des autres je vais me battre. Certains étaient munis de cannes pour à chaque fois prendre de l’appui et avancer.

Deuxième étirement

Au pied du mont, les randonneurs ont marqué une pause pour se soumettre à un deuxième étirement. Après ce moment de détente, les choses sérieuses ont débuté. Empruntant des pistes caillouteuses en fil indien, tout était mis en exergue pour y arriver au sommet. Les mains à même sol, quelques arrêts inopinés chez certains hommes et femmes, les cris de réconfort, l’attrape des arbustes, l’appui sur les partenaire, chacun allait de son côté.

La grotte par ailleurs dernier refuge

Contre toute attente, ils ont pu arriver au sommet. Chacun exultait de joie. Une photo s’est imposée pour immortaliser l’instant. Mais aussi, il valait implorer le Très Haut d’avoir donné autant d’énergies à ses brebis pour arriver au lieu-dit. Ensuite le promoteur a briefé le groupe sur la stratégie de descente. Avoir le buste droit, faire un écart d’un mètre entre les participants pour éviter une chute en série, malgré quelques glissements moins graves, ils sont tous descendus sur les deux jambes. C’était sous le regard attentif du personnel de secourisme muni de leur ambulance.

Au sommet du Mont Elumden

Le paysage digne d’être pittoresque n’est pas passé inaperçu. Arrivé au lieu du départ, un dernier étirement s’est effectué. A la fin, un bonbon symbolique a été donné aux différents participants. Chacun regagne son domicile étant content du fait d’avoir reçu les bienfaits de la montagne pour le corps et l’esprit.

%d blogueueurs aiment cette page :