4e meeting national d’athlétisme : Aboubakar Sidick Tetndap Nsangou se conforte

4e meeting national d’athlétisme : Aboubakar Sidick Tetndap Nsangou se conforte

Après son faux départ au 2ème meeting, rectifié au 3e meeting à Douala, l’athlète de l’Injs conforte son fauteuil de leader ce 18 avril à la cuvette de Mfandena à Yaoundé avec un chrono de 47’’20 à l’issue du 4e meeting interclubs. 

Aboubakar Sidick Tetndap Nsangou n’a pas pris pour excuse le ramadan. « Nous sommes en période de carême et ce n’est pas du tout facile » affirme-t-il. Le recordman a continué à poursuivre son élan acquis aux berges du Wouri au cours du 3e meeting national. Battu lors du 2e meeting par son concurrent direct Martial Etoa, le sociétaire de l’Injs ne pense plus fléchir.  Car, « Ce sont des adversaires coriaces. Il ne faut pas sous-estimer les adversaires même plus petit que ce soit » justifie Aboubakar.

Aboubakar Sidick Tetndap Nsangou, recordman 400 M

Classé deuxième au terme de la course, le vainqueur du 2e meeting est fier de sa performance. « Je ne suis pas vraiment déçu parce que je ne suis pas au top de ma forme car je me suis récemment blessé. Par la grâce de Dieu, j’ai effectué de petits exercices thérapeutiques » explique-t-il.

Néanmoins, l’athlète de Cameroun Sport est toujours ravi de partager le couloir de 400 m avec le recordman. « C’est une motivation pour moi de courir avec le recordman. C’est mon plus grand adversaire, mon plus grand coéquipier. Cette saison est de passer en dessous de 46’’, de pouvoir faire le championnat d’Afrique et si Dieu le veut les jeux olympiques »

%d blogueueurs aiment cette page :